Publié par : odelafaire | 13 février 2012

Inauguration du nouveau bâtiment SAMU-SAU-« 72h » du CH André Mignot de Versailles (Le Chesnay)

Xavier Bertrand, Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé a inauguré, ce lundi 13 février, plus qu’un nouveau bâtiment, un plateau technique unique, qui rassemblera dans un mois, l’antenne SAMU/SMUR, le service d’urgences adultes et enfants, et l’unité d’urgences psychiatriques dite « de 72h ».

 Il s’agit-là d’un « bel exemple de la modernisation de notre système de santé au service des patients, des bassins de vie, et des professionnels » a déclaré le ministre. Cette antenne SAMU-SMUR remplit un rôle fondamental. « Ici ce n’est pas seulement un service d’accueil et de soin, c’est aussi un lieu de régulation, avec les médecins et les assistants de régulation médicale, qui assurent 24h/24, 7jours/7, la meilleure réponse aux besoins de soins urgents » souligne le ministre.

Cette opération donnera également lieu à des travaux de restructuration profonde de la réanimation, et sera suivie d’une opération d’envergure sur la maternité néonatalogie. Cette restructuration, qui représente un coût global de près de 39 millions d’euros est financée au titre du plan Hôpital 2012, lancé en 2008, à hauteur de 50% du montant initial des travaux.

De manière plus générale, le ministre a rappelé que les services d’urgences hospitalières ont bénéficié d’efforts de modernisation massifs, ainsi que de nombreux travaux relatifs à la permanence des soins et à la régulation médicale. « Le plan urgence, c’est près de 500 millions d’euros, plus de 4600 emplois créés, dont 2300 pour la médecine d’urgence (SAMU, SMUR et urgences hospitalières), parmi lesquels 500 postes médicaux » a-t-il précisé. « Je pense aussi que la santé des Français en matière de soins d’urgence repose sur l’articulation entre la médecine de ville, qui doit pouvoir prendre en charge une partie des soins non programmés, et les services hospitaliers. Voilà pourquoi toute notre politique vise à améliorer la permanence des soins, à la fois en ambulatoire et en établissement hospitalier » a-t-il poursuivi.

Publicités

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :