Publié par : odelafaire | 5 octobre 2014

Fête de la gastronomie

Le 26 septembre 2014, fête de la gastronomie, je suis allé à l’ESAT de Trappes (établissement et service d’aide par le travail des personnes handicapées) encourager les 45 cuisiniers et serveurs handicapés qui œuvrent chaque jour au restaurant le « Douze heures ». Preuve que le handicap au travail, n’est pas incompatible avec la réussite économique.

Gastronomie 1
Ce fut un beau moment moment pour moi de pouvoir mêler deux de mes grands combats : le handicap et la gastronomie, qui se révèlent en plus aller très bien ensemble.

Gastronomie 2

Publicités

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :