Publié par : odelafaire | 29 janvier 2016

Les conseillers départementaux des Yvelines votent la « Taxe Hollande »

  

  
Face à la 

Baisse des dotations de l’Etat – 132 M€ (-90% de la DGF)

Hausse de la péréquation -26 M€ 

Hausse des dépenses sociales (APA, PCH, RSA) – 38 M€ 

Il nous faut trouver 196 M€ pour notre budget. Nous avons fait le choix de voter une hausse d’impôt pour ne pas devoir mettre notre département en liquidation sous l’autorité du préfet.

J’invite les Yvelinois à se rendre compte de la situation gravissime des collectivités, dans laquelle nous met Monsieur Hollande. Les 4 départements de la grande couronne sont soumis à une même hausse d’impôt, comme bien d’autres en France. Nous pouvons toutefois, nous féliciter de la bonne gestion qui a été faite dans notre département puisque nous restons le département, avec la taxe foncière la plus basse, même après cette hausse de 5 point ( de 7,58% à 12,58% par rapport à une moyenne nationale à 15,3%)
Je peux vous assurer que nous avons réorganisé les services et baissé un certain nombre de subventions. Nous faisons un choix politique qui ne nous est pas favorable, mais qui est politiquement responsable. Nous souhaitons pour autant, maintenir notre capacité à assurer nos missions de solidarité auprès des personnes âgées, personnes handicapées, de soutien à nos colleges, aux politiques des communes … Nous souhaitons également maintenir notre capacité d’investissement, parce que c’est assurer le maintien de nos emplois et la maîtrise des dépenses du RSA.

Toutefois notre assemblée s’engage vis à vis des yvelinois sur 4 points :

– Continuer à réduire les dépenses 

– Maîtriser l’évolution de nos dépenses sociales (contrôle du RSA)

– Continuer d’investir (préserver l’emploi)

– Rendre l’argent aux yvelinois si l’Etat revient sur notre dotation.

Nous faisons le constat que le gouvernement Hollande n’aime pas notre département, pourtant exemplaire, et juge que finalement notre territoire de riche, n’a pas besoin d’argent. 

Mais chers amis, il faut nous rendre à l’évidence, il est difficile aujourd’hui d’être un français yvelinois « riche » de « race blanche « !

   
 

Publicités

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :